5 astuces pour réussir son livre photo : valorisez vos photographies


livre photo astuces

 

1. Définir un plan pour votre livre photo.

Avant de commencer la mise en page du livre photo, mais après une première sélection des photographies liées à la thématique du livre, il est bon de produire un plan, c’est-à-dire penser la succession de séquences photographiques, l’équivalent des chapitres dans un roman.

Pour établir ses séquences, vous devrez déjà avoir une bonne vision de l’ensemble des photos dont vous disposez. Par exemple, si le livre photo est un hommage à une personne, un parcours de vie,  on peut très bien imaginer ces séquences : maison, travail, enfants, hobbies, amitiés, enfance, voyages, famille, etc…

L’enjeu est d’apporter au livre une variété, qui présentera différents développements et aspects de la thématique générale du livre. Surtout ne pas se contenter d’un ordre chronologique.

2. Trouver une cohérence de mise en page.

La mise en page d’un livre photo obéit à des règles de simplicité et de clarté. Pour obtenir une bonne lisibilité et laisser aux images un espace propice à leur lecture, à leur force émotionnelle, nous recommandons de tester plusieurs propositions, principes de mise en page, puis de n’en retenir pas plus d’une dizaine qui seront réutilisés régulièrement dans le livre photo.

Exemple de principe de mise en page : une seule photographie sur une double page, pleine page, sans marge. Ce principe est  à réutiliser de manière régulière dans le livre photo, qui pourra venir marquer le début ou la fin d’une séquence par exemple.

L’équivalent de ce principe de mise en page est ce que l’on appelle un « modèle » de pages dans les logiciels de mise en page ou fournisseurs de livre photo en ligne.

3. Créer des respirations.

Votre livre photo sera plus poétique et émouvant s’il n’est pas trop évident dans sa forme. Ainsi, on évitera que les séquences thématiques ne soient trop homogènes. Par exemple une séquence de voyage où il y a essentiellement des lieux visités, pourrait être agrémentée d’un portrait, ou d’une photographie d’un détail floral.

Vous chercherez ainsi à éviter la monotonie et à créer la surprise. Vous apporterez également de l’élégance et du rythme en laissant  des pages vides, sans photographie.

Il est tout à fait possible de produire un livre photo de 90 pages avec seulement une quarantaine de photographies.

4. Privilégier la force d’une photographie sur le nombre.

Créer un livre photo est l’occasion de valoriser vos photographies et de les vivre autrement. Le smart phone  limite les photographies dans leur format qui reste petit. C’est donc l’occasion de vivre vos photos en grand, une seule photo sur une page, avec une belle marge blanche autour prendra toute son ampleur.

Vous accorderez ainsi à cette photographie du temps. Vous serez pris par l’histoire qu’elle vous livre, avec une sérénité magique.

Un livre photo, c’est vraiment autre chose que des photographies qui défilent sur votre portable, des photos prisonnières du graphisme souvent peu élégant d’un média social.

5. Laisser de la place à l’émotion, au poétique.

Le choix des photographies destinées au livre dépend de votre sensibilité émotive et mémorielle.

Une bonne photo n’est pas forcément la plus belle, la mieux réussie techniquement ou la plus esthétique mais celle qui signifie le plus pour vous, le souvenir de quelque chose de précieux par exemple.

Une photographie modeste peut avoir une très grande force dans le déroulé d’une séquence car elle apportera du sens, une émotion, une articulation indispensable à l’histoire que vous souhaitez raconter.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *